M

Nouveau projet?

Les frais d’ingénierie, incluant la modélisation 3D, sont offerts gratuitement pour un temps limité.   

M

Nouveau projet?

Les frais d’ingénierie, incluant la modélisation 3D, sont offerts gratuitement pour un temps limité.   

Après des années de R&D, de conception et de tests, après avoir choisi avec attention vos matériaux et vos techniques de fabrication, votre produit commence à prendre forme. Mais vous êtes-vous attardé au design d’une interface humain-machine (IHM) qui lui rendra justice?

La face graphique joue un rôle crucial dans le succès de votre machine. Trop simple, elle pourrait sembler bas de gamme. Trop complexe, elle ne donnera pas envie aux usagers de s’en servir. Les designers ont la lourde tâche de trouver la balance parfaite entre esthétique et fonctionnalité afin de répondre aux attentes des consommateurs.

En gardant toujours en tête les quatre principes suivants, vous devriez toutefois y arriver sans trop de problèmes!

  1. Éliminez les irritants

Dans la conception d’interface, l’humain doit toujours rester au centre de vos préoccupations. Pour assurer le succès de votre produit, vous devez être en mesure de réduire au minimum les irritants qui compromettent la fluidité de son utilisation. Pour identifier ces points de frictions, il faut toutefois bien connaître les futurs usagers. Intéressez-vous à leurs objectifs, le contexte dans lequel ils utiliseront la machine, leur niveau d’aisance avec la technologie et l’esthétique qui les interpelle. Plus le portrait est clair, plus ce sera facile pour vous d’imaginer une interface qui correspond à leurs besoins.

  1. Concentrez-vous sur les éléments à valeur ajoutée

En matière d’interfaces humains-machines, l’esthétisme sans fonctionnalité ne vaut rien. Dans ce domaine, le design doit avant tout apporter une solution à un problème. Durant votre processus de conception, abordez chaque élément avec une question : pourquoi? Cet aspect ajoute-t-il de la valeur au produit ou à l’expérience, est-il utile? Si la réponse est non, retournez à la planche de dessin.

  1. Choisissez la technologie la plus adaptée

Écrans tactiles, rétroéclairage, encres thermochromiques, touches capacitives, clavier sans contact, toutes ces technologies peuvent ajouter à l’expérience utilisateur… à condition qu’elles soient nécessaires! S’ils ne facilitent pas l’utilisation de la machine, ces éléments ne servent à rien et peuvent même devenir des irritants.

À lire aussi : Les multiples avantages du clavier à membrane

  1. Misez sur la clarté

L’interface utilisateur est le lien entre la machine et l’humain. Elle doit donc être pensée de manière à faciliter les interactions. Un bon design est clair, simple et reconnaissable. Il met les usagers en confiance et leur donne l’impression qu’ils sont en contrôle. Du premier coup d’œil, ils doivent être capables de prévoir ce qui se produira s’ils appuient sur un bouton, ils doivent avoir la certitude qu’ils pourront faire fonctionner l’appareil sans mauvaises surprises.

Au-delà de ces grands principes, un ingrédient est essentiel à la conception d’une interface humain-machine sans failles : l’expérience. À force de collaborer à une montagne de projets, les experts accumulent des connaissances pointues sur les composantes, les matériaux et les comportements des utilisateurs qui leur permettent de créer des interfaces optimales, à moindre coût.

Pour enrichir vos projets d’une expérience inégalée, faites confiance à Memtronik! Nous vous ferons profiter de nos connaissances avec plaisir.