M

Nouveau projet?

Les frais d’ingénierie, incluant la modélisation 3D, sont offerts gratuitement pour un temps limité.   

M

Nouveau projet?

Les frais d’ingénierie, incluant la modélisation 3D, sont offerts gratuitement pour un temps limité.   

Au risque de se répéter : les claviers à membrane et les claviers capacitifs ne devraient pas être écartés du développement d’interfaces humain-machine (IHM) seulement parce que d’autres technologies gagnent en popularité!

Certaines solutions sont évidemment plus puissantes en termes de fonctionnalités, telles que l’écran tactile, mais les claviers capacitifs et les claviers à membrane n’ont rien à leur envier sur le plan esthétique! D’ailleurs, dans l’éventualité où l’utilisateur n’a besoin d’effectuer que des tâches simples à partir du panneau de contrôle, ils peuvent être une meilleure option!

Voici donc une liste d’arguments en faveur des claviers à membrane que certains qualifient, à tort, de désuets :

  • Ils sont à toute épreuve (ou presque): environnements froids, chauds, humides, ils sont fiables dans la majorité des situations. Ils résistent sans problèmes aux variations thermiques et aux chocs.
  • N’importe qui peut les utiliser: moins complexes que d’autres solutions humain-machine, les claviers à membrane ou capacitifs ont des zones définies et peuvent être opérés par une clientèle qui n’est pas encore à l’aise avec les technologies récentes.
  • Ils offrent une expérience plus humaine: malgré l’omniprésence d’autres technologies, plusieurs usagers apprécient toujours la rétroaction d’un bouton mécanique. L’embossage et les insertions de dômes métalliques créent cet effet.
  • Leur sensibilité est moindre: cet argument peut paraître négatif, mais dans le cas où le panneau de contrôle peut être accroché par accident, c’est tout le contraire.  
  • Leur production coûte moins cher: en moyenne, ils sont moins onéreux que les autres solutions d’interface humain-machine, entre autres, parce qu’ils ont peu de composantes.
  • Leur remplacement est moins dispendieux : dans le même ordre d’idées, changer un clavier à membrane ou un clavier capacitif engendre moins de frais.
  • Ils s’adaptent facilement: avec les encres, les finis, les matériaux et le design, on peut davantage les personnaliser. De plus, ils sont très minces et légers.
  • Leurs faces graphiques sont résistantes: contrairement aux touches mécaniques sur lesquelles on colle une face graphique, les claviers à membrane et capacitifs durent longtemps.

C’est donc la preuve que, même si elles impressionnent, les plus récentes technologies ne sont pas toujours les plus appropriées pour la situation!

Ces arguments vous ont convaincu? Parlez-nous de vos besoins en matière de solutions IHM personnalisées. Nous évaluerons vos projets en seulement 48 heures!